Rechercher
  • QBDF

Dimanche 6 décembre


Antoine Schneider " Saint Nicolas "

(texte de Jean-Claude Morard)



Le compositeur : Antoine Schneider


Né à Morges, Antoine Schneider étudie le violon et la musicologie à Genève, puis se perfectionne en théorie musicale à Zurich avec Burkhard Kinzler et Andreas Nick. Il se forme également en direction musicale, en piano et en violon baroque. Il compose et arrange de nombreuses pièces pour des formations diverses et collabore ainsi avec différents ensembles, comme l’Orchestre Nexus, le Chœur Laudate Deum de Lausanne, l’ensemble vocal Voix8 ou encore le Seefelder Kammerchor de Zürich. Il participe à la redécouverte d’œuvres tombées dans l’oubli et crée, entre autres, deux oratorios basés sur des cantates inédites du compositeur baroque allemand Christoph Graupner avec l’ensemble Lamed de Zurich et des membres du Bach Collegium Japan.

Il mène par ailleurs des travaux de recherches historiques et collabore notamment à des publications sur l’Opéra de Lausanne ainsi que sur les fontaines de Lausanne. Antoine Schneider est actuellement professeur de théorie dans les Hautes écoles de musique à Genève, Fribourg et Bienne. Il se spécialise tout particulièrement dans la pratique du contrepoint improvisé de la renaissance et donne différents stages en collaboration avec Barnabé Janin (CNSMD de Lyon) et Jean-Yves Haymoz.



Sur sa composition " Saint-Nicolas "


" La pièce « Saint-Nicolas » est une commande du Quintette des Barbus de Derrière les Fagots à l’occasion de leur calendrier de l’Avent 2020. J’ai trouvé mon inspiration parmi les cartes de la Saint-Nicolas de Fribourg qui, entre 1929 et 1950 étaient agrémentées d’un poème écrit par l’un des collégiens de Saint-Michel. Le texte que j’ai choisi a été écrit en 1944 par Jean-Claude Morard, en pleine seconde guerre mondiale. Il est ainsi fortement imprégné des évènement d’alors, mais également teinté d’un magnifique espoir, symbole de la fin proche du conflit mondial. Il alterne des passages narratifs et des paroles de Saint-Nicolas. J’ai donc transcrit cela en musique pour quatre voix égales qui forment le noyau de la narration ainsi qu’un soliste incarnant les paroles de Saint-Nicolas."


Antoine Schneider, Décembre 2020


Pour commander la partition:

écrivez-nous!





Nous soutenir

Nous nous réjouissons de votre soutien, quel qu'il soit !

Si vous vouliez nous faire un don, voici quelque possibilités d'y parvenir:

Par TWINT, versement ou voie postale à :


Quintette des Barbus de Derrière les Fagots

1926 Fully

Banque Raiffeisen

CH09 8080 8002 6514 7311 7


1,542 vues